Les vinifications

Le temps de la récolte

Le moment est venu de récolter les fruits de notre travail.

Mais encore faut il trouver la date de récolte optimale. Et à ce niveau là, il y a des années plus faciles que d'autres. Entre analyses, dégustations des baies et regards attentifs sur la météo, nous fixons une date de récolte.

Nous avons la possibilité, grâce à la vendange mécanique, de vendanger la propriété en deux jours si le besoin s'en fait sentir. On peut donc pousser la maturité au maximum.

Les raisins rentrent enfin après 10 mois d'attente et de travail. Il est enfin à l' abris des intempéries. Maintenant c'est nous qui avons la main pour faire de ce fruit le meilleur vin possible.

 

BELLEVUE---PIEDS--VENDANGES-2.jpg

Le travail du chai

Le raisin va commencer sa grande transformation.

Nous acheminons les baies dans les cuves bétons de notre chai. Remplies au 3/4, elles aiderons ainsi le mout à garder une température optimale.

Après un à deux jour de macération, les premières odeurs de fruits rouge envahissent le chai.On va pouvoir ensemencer avec des levures les cuves afin que la fermentation alcoolique commence. C'est maintenant qu'il va falloir arroser ce chapeau qui se forme en haut de chaque cuves. Quatre fois par jours, puis deux, nous allons effectué les remontages qui vont nous permettre d'extraire ce qui se trouve dans les baies. Les dégustations deviennent de plus en plus importante puisqu'il s'agit d'adapter à chaque cuve un rythme de remontage plus ou moins important.

La fermentation alcoolique touchant à sa fin, les remontages deviennent des arrosages brefs. Les températures sont maintenues au alentour de 26°C pour une dernière macération d'une à deux semaines.

Il est tant de vider les cuves (on appelle cela l'écoulage) et de presser les parties solides pour obtenir le vin de presse.

Le dernier de nos millésimes est né, il ne reste plus qu'à l'élever.

Img 0832